"Les mots me font l’effet d’un pensionnat de petits garçons que la phrase mène en promenade" Georges Courteline

© 2020 Les cahiers d'art de courte-line.

about / avant-propos2020-03-02T10:03:18+01:00

La plus courte ligne entre l’inscription et le curieux à l’affût est une ligne confondante.

Ce qui s’ouvre ici, ce sont :
des singularités en présence,
des placements et déplacements de champs,
des espaces de contigüité et des zones d’incohérence,
des adresses en langues multiples.

The shortest line between the inscription and the inquiring mind on the look-out is a staggering line.
What open here are:
singularities face to face,
positioning and moving of fields,
closely related spaces and zones of incoherence,
addresses in multiple languages.