"Les mots me font l’effet d’un pensionnat de petits garçons que la phrase mène en promenade" Georges Courteline

© 2020 Les cahiers d'art de courte-line.

mars 2020

janvier 2017