Inaugurazione della prima mostra
DEL LUOGO E FUORI LUOGO
in
Calle Larga Vendramin n 2047
Sottoportego del Strologo
Cannaregio Venezia

Apertura Sabato 10 ottobre dalle 16.00
Durata della mostra dal 10 al 30 ottobre 2020
La galleria sarà aperta al pubblico dal mercoledì al sabato dalle 16.00 alle 19.00
oppure su appuntamento al seguente numero 3894454961
mail gilouxmarc@gmail.com

A proposito della mostra DEL LUOGO E FUORI LUOGO
a cura di Marc Giloux

Jacques Derrida ha dimostrato che il presente è sempre corrotto dal passato e dal futuro e che la storia  – compresa la storia dell’arte  – va interpretata solo come un susseguirsi di presenze o di assenze. Boris Groys

Andare di continuo avanti e indietro tra passato e futuro ci porta ad accrescere le nostre capacità a rivivere eventi vissuti e ad anticipare situazioni future. Sono i nostri viaggi mentali. Charles Stepanoff

Artisti invitati :

Alvise Bittente, artista italiano, vive a Venezia.
Nelle sue fabulazioni grafiche, l’artista ci interroga sul modo di concepire e di percepire un’opera, sfruttando le costrizioni, i limiti dello spazio espositivo.

Jiyoun Lee, artista coreana, vive in Germania.
Segna il suo percorso artistico con dei prelievi di oggetti che ripropone negli spazi espositivi avvicinandoli con gesti semplici. Gli oggetti acquisiscono così un potenziale poetico entro i limiti delle loro proprietà fisiche e della nostra percezione.

Manuela Macco, artista italiana, vive a Torino.
Nei suoi interventi pubblici, Manuela Macco lavora sulla presenza ironica e critica dell’artista nei confronti dell’arte contemporanea. “Il corpo in attività dell’artista è allo stesso tempo identico a sé stesso e intercambiabile in quanto è un corpo alienato, astratto.”

A.Aumaitre, artista belga, visse a Bruxelles.
La pittura di questo artista ci interroga sulla legittimità dei riferimenti storici e mette in rilievo l’altrove di questa mostra.

Max Gobiet, artista belga, visse a Bruxelles.
La pittura di questo altro artista ci interroga pure lui sulla legittimità dei riferimenti storici e mette in rilievo l’altrove di questa mostra.

 

(français)

Inauguration de la première exposition
D’ICI ET D’AILLEURS
dans son nouvel espace :
Calle Larga Vendramin n 2047
Sottoportego del Strologo
Cannaregio Venezia

Ouverture le samedi 10 octobre à 16 heures
exposition du 10 au 30 octobre 2020
ouvert au public du mercredi au samedi de 16 heures à 19 heures


D’ICI ET D’AILLEURS
sur une idée originale de Marc Giloux, commissaire de cette exposition.

« Ces incessants allers et retours entre le passé et le futur, qui mobilisent notre capacité à « revivre » des évènements vécus et à « vivre » à l’avance des situations à venir, sont appelés par les psychologues chronesthésie ou espace mental. »

Charles Stepanoff

« Jacques Derrida a montré que le présent est toujours corrompu par le passé et le futur, et que l’histoire, y compris celle de l’art, ne peut être interprétée que comme une procession de présences ou d’absence. »
Boris Groys

Les artistes invités pour cette exposition :

Alvise Bittente
, artiste italien, vit à Venise.
Dans ses fabulations graphiques l’artiste nous questionne sur le mode de concevoir et percevoir une œuvre en se servant des contraintes inhérentes au lieu d’exposition.

Jiyoun Lee, artiste coréenne, vit en Allemagne.
Ponctue son parcours d’artiste par des prélèvements d’objets qu’elle manipule avec des gestes simples, tel que les mettre les uns à côté des autres, ou les uns sur les autres. Les objets sont ainsi augmentés d’un potentiel poétique dans la limite de leurs propriétés physiques et de notre perception.

Manuela Macco, artiste italienne, vit à Turin.
Dans ses interventions publiques, l’artiste travaille sur la présence ironique et critique de l’artiste lié au contexte de l’art contemporain. « Le corps travailleur de l’artiste est simultanément identique à lui-même et interchangeable, parce que c’est un corps aliéné, abstrait. »

A. Aumaître, artiste belge, vit à Bruxelles.
La peinture de cet artiste belge nous questionne sur le bien-fondé des références historiques mettant en avant d’une certaine façon l’ailleurs de cette exposition.

Max Gobiet, artiste belge vit, à Bruxelles.
La peinture de cet autre artiste belge nous questionne aussi sur le bien-fondé des références historiques mettant aussi en avant d’une certaine façon l’ailleurs de cette exposition.